Peut-on être une métropole et un pays en même temps ? C’est une question que nous avons déjà abordée à plusieurs reprises, mais dans le cas de Francfort, elle est encore plus évidente. La réponse, en tout cas, est oui. En effet, Francfort, tout en affichant une série de records de haut niveau (troisième aéroport européen, siège de la Banque centrale européenne, troisième bourse mondiale, leader de l’industrie chimique, salon de l’automobile, etc.) est une ville à taille humaine, très facile à parcourir à pied et en transports publics. En outre, le statut de métropole dépend également du niveau de multiculturalisme, et de ce point de vue également, la ville est absolument à l’avant-garde. La forte présence étrangère n’a pas empêché la préservation des traditions, démontrant qu’il est possible d’être ouvert et inclusif sans devoir renoncer à sa propre identité. Le secret réside peut-être dans la grande considération dont jouit la connaissance en tant que facteur de progrès social. Nous avons déjà mentionné le rôle stratégique de l’industrie chimique dans la culture scientifique, mais malheur à nous si nous oublions la légendaire École de Francfort. Depuis les années 1920, l’école de sociologie et de philosophie de Francfort a influencé le débat européen et mondial. Dans les années 1960 et 1970 surtout, les théories de penseurs comme Adorno, Horkheimer et Marcuse ont influencé l’opinion publique occidentale, fournissant aux étudiants européens et américains les outils dialectiques nécessaires pour poursuivre les protestations de ces années-là. Il n’est donc pas étonnant que Francfort excelle également dans les domaines de l’édition (où se trouve le célèbre quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung) et de la publicité. En bref, c’est une ville pour les voyageurs exigeants, mais surtout pour les curieux, désireux d’obtenir des réponses supplémentaires sur l’orientation de la vie contemporaine. Nous vous proposons ci-dessous un aperçu des principales attractions de Francfort. Bonne lecture.

 

1 – Römerberg

Le Römerberg est la place principale de Francfort et un point de départ idéal pour une visite de la ville. La place est entourée de bâtiments à colombages caractéristiques construits entre le 15e et le 17e siècle. Parmi eux, le plus beau et le plus célèbre de tous est sans aucun doute le Rathaus, l’hôtel de ville. Le Rathaus, ou Römer, comme l’appellent plus communément les habitants de Francfort, qui entretiennent une relation étroite avec ce bâtiment (en fait, l’hôtel de ville a également intégré les bâtiments adjacents), bien au-delà des aspects administratifs. La raison en est que c’est dans la salle principale du palais qu’avaient lieu les conciliations et les banquets qui ont abouti à la nomination du Saint-Empereur romain germanique. Ce n’est pas une coïncidence si la Kaisersaal, avec ses portraits des 52 empereurs du Saint Empire romain germanique, est le point fort de la visite du Römer. À l’extérieur, la fontaine de la justice se distingue. La sculpture – Gerechtigkeitsbrunnen en allemand – est située au centre de la place et devait symboliquement superviser les activités des marchands qui échangeaient leurs marchandises en dessous. A voir absolument !

 

2 – Goethehaus

L’une des nombreuses « premières » de Francfort est qu’elle est le lieu de naissance de Johann Wolfgang von Goethe, l’une des plus grandes figures de la littérature mondiale et de loin le plus grand écrivain allemand de tous les temps. Goethe est né le 28 août 1749 à midi, au 23 Großer Hirschgraben. Une maison bourgeoise de trois étages où l’écrivain a vécu avec ses parents et sa sœur Cornelia. En réalité, ce que nous voyons aujourd’hui est une reconstruction de la maison de la famille Goethe, car la maison originale (que la mère de l’écrivain avait vendue en 1795) a été détruite par les bombardements pendant la Seconde Guerre mondiale. Mais, comme nous l’avons mentionné à propos du Römer, les habitants de Francfort ont un lien particulier avec leurs symboles, si bien qu’après la guerre, la maison-musée a été immédiatement rénovée.

Pour les heures d’ouverture du Goethehaus, voir le tableau.

 

Jours Heures

lun – sam 10:00

18:00

Dim – Fes 10:00

17:30

Pour plus d’informations sur l’histoire, les prix et les modalités de visite, consultez le site officiel : www.goethehaus-frankfurt.de (version anglaise disponible).

 

3 – Kaiserdom

Bien qu’il ne s’agisse « que » d’une collégiale, l’église Saint-Barthélemy est considérée par les habitants de Francfort comme une cathédrale. La raison en est que 10 empereurs allemands du Saint Empire romain germanique ont été couronnés dans ce bâtiment sacré, non loin de la place Römerberg. Cette circonstance explique également la forme inhabituelle de l’église, qui présente trois nefs très courtes en contraste avec le large transept. La raison en est facile à comprendre : le transept devait accueillir tous les représentants officiels autorisés à assister à la cérémonie de couronnement. Sinon, le Kaiserdom a conservé son caractère gothique original au fil des siècles. Original, car en 1867 un violent incendie a dévasté une grande partie de l’église qui, il faut le dire, a été rapidement rénovée. De même, les violents bombardements de la Seconde Guerre mondiale ont sérieusement compromis la structure, mais dans ce cas également, la reconstruction a été rapide et, surtout, conforme au style gothique d’origine. En bref, la fidélité aux symboles de la ville est l’un des aspects les plus significatifs du genius loci de Francfort. Un aspect qui non seulement fait la différence d’un point de vue culturel et historique, mais qui est également à la base de la fortune touristique de la ville. A voir absolument !

Pour plus d’informations sur le Kaiserdom, visitez le site officiel : www.dom-frankfurt.de.

 

4 – Paulskirche

Il y a des bâtiments qui constituent l’histoire d’une ville et d’autres l’histoire d’une nation entière. La Paulskirche déconsacrée de Francfort appartient à cette deuxième catégorie. C’est ici que le premier parlement de l’Allemagne unifiée s’est réuni pendant un an – de mai 1848 à mai 1849 – et a été chargé de doter le pays d’une constitution libérale. Avant cet événement, l’église Saint-Paul, située au centre de la place du même nom (Paulsplatz), observait la liturgie protestante et en 1852, quatre ans après l’expérience parlementaire, elle a recommencé à le faire. La Seconde Guerre mondiale, cependant, a encore changé les choses. Le centre historique de Francfort a été gravement endommagé et lorsque le moment est venu de rénover la Paulskirche, il a été jugé plus approprié d’en faire un monument à la démocratie à la suite des événements du siècle précédent. Les discussions au Parlement de Francfort se sont concentrées sur les principes généraux et les droits de l’homme fondamentaux que l’État allemand alors naissant devrait avoir. L’année 1848 a donc été marquée par une forte tension idéaliste que l’on a essayé de récupérer en faisant de l’église le siège d’événements culturels internationaux tels que le prix littéraire dédié à Goethe qui est décerné tous les trois ans. Heures d’ouverture tous les jours de 10h00 à 17h00. Entrée gratuite.

 

5 – Musée Städel

Si vous êtes à court de temps et que vous devez choisir lequel des nombreux musées de Francfort vous devez visiter, la réponse est sans aucun doute le musée Städel. Fondé en 1815 par le banquier Johan Friedrich Städel, ce musée offre un aperçu complet de 700 ans d’histoire de l’art européen. 3000 peintures, 600 sculptures, des milliers de photographies, dessins et œuvres graphiques couvrant une période allant du Moyen Âge à l’art contemporain avec des artistes de la trempe de Botticelli, Rembrandt, Verneer, Monet, Beckmann, Renoir, Manet, Picasso, etc. Parallèlement à l’exposition permanente, des expositions temporaires sont organisées périodiquement avec le meilleur de l’art allemand et européen en circulation. En bref, le musée Städel est un incontournable de la visite de Francfort.

Voir le tableau pour les heures d’ouverture :

 

Jours Heures

Lun fermé

Mar – Mer 10:00

18:00

Jeu – Vendredi 10:00

21:00

sam – dim 10:00

18:00

Pour plus d’informations sur les prix et les modalités de visite, veuillez consulter le site officiel : www.staedelmuseum.de (version anglaise disponible).

 

6 – Museum für Moderne Kunst (MMK)

Nous avons déjà indiqué que vous devriez au moins visiter le Städel, surtout si votre séjour est court. Si vous disposez d’un peu plus de temps, vous pouvez également visiter le musée d’art contemporain (Museum für Moderne Kunst), que les habitants de Francfort ont affectueusement baptisé « Tortenstück » (tranche de gâteau) en raison de sa forme triangulaire caractéristique. Inauguré en 1991, le MMK n’a mis que quelques années à se tailler une place importante parmi les musées d’art contemporain européens, devenant un point de référence essentiel pour la ville de Francfort. Il y a 5 000 œuvres exposées, allant des années 1960 à aujourd’hui. Évidemment, les expositions temporaires ne manquent pas qui, en plus d’être accueillies dans le bâtiment principal, sont souvent présentées dans deux autres espaces muséaux (MMK2 et MMK3) mis à disposition par les généreux legs de sociétés financières présentes dans la ville. Ce qui est le plus frappant dans MMK1, c’est la relation dialectique entre l’œuvre et l’espace qui l’accueille. Outre les œuvres, les pièces, une quarantaine au total, sont également en relation les unes avec les autres. Ce qui compte, ce sont les différentes proportions et les différents jeux de lumière entre une pièce et une autre. En résumé, le Museum für Moderne Kunst est une belle réalité culturelle entre l’architecture et l’art, et si vous en avez l’occasion, il vaut vraiment la peine d’être visité.

Pour les horaires d’ouverture, voir les tableaux :

 

MMK1 / MMK3

Jours Heures

Lun fermé

Mar 10:00

18:00

Mer 10:00

20:00

Jeu-Dim 10:00

18:00

MMK2

Jours Heures

Lun fermé

Mar 11:00

18:00

Mer 11:00

20:00

Jeu-Dim 11:00

18:00

Plus d’informations sur le site officiel : mmk-frankfurt.de (version anglaise disponible).

 

7 – Les gratte-ciel

Francfort, comme mentionné au début, est une ville qui se tourne vers l’avenir sans renier son passé. Il s’agit d’un discours qui touche divers domaines de la vie urbaine, notamment le secteur de la construction. Le pouvoir financier s’établissant de plus en plus, les gens ont commencé à construire de plus en plus haut, au point que la ville a été rebaptisée « Mainhattan », en jouant sur la présence de la Main River d’une part, et sur la ressemblance avec le quartier le plus densément peuplé (Manhattan) de New York d’autre part. Aujourd’hui, la ligne d’horizon de Francfort compte une centaine de gratte-ciel, dont la hauteur varie de 300 (le plus haut étant le bâtiment de la Commerzbank) à 180 mètres. La seule ouverte au public est la Main Tower, le gratte-ciel abritant les bureaux de la banque commerciale d’Helaba (Landesbank Hessen Thüringen). Le bâtiment dispose d’une plate-forme d’observation à une hauteur d’environ 200 mètres d’où vous pouvez admirer le panorama de Francfort.

Voir le tableau pour les horaires d’accès.

 

Horaires de jour Horaires d’hiver

Été

Dim-Jeu 10:00

19:00 10:00

21:00

ven-sam 10:00

21:00 10:00

23:00

Pour plus d’informations sur les prix, les modalités de visite et les autres activités récréatives à l’intérieur de la Tour principale, veuillez consulter le site officiel : www.maintower.de (version anglaise disponible).

 

8 – Naturmuseum Senckenberg

Francfort est une ville qui a toujours tenu le savoir en haute estime. Des connaissances humanistes, comme en témoigne le prestige mondial des facultés de sociologie et de philosophie, mais aussi des connaissances scientifiques, dont la trace la plus évidente est – comme nous l’avons mentionné au début – la primauté de l’industrie chimique. La ville ne pouvait manquer d’avoir un musée d’histoire naturelle qui couvre les principales étapes de l’évolution, la biologie, la paléontologie et la géologie. Un musée complet qui fascine adultes et enfants par sa riche collection d’animaux de toutes les époques de la planète. L’accent est mis sur les différentes espèces de dinosaures, à tel point qu’à l’extérieur du bâtiment, des reproductions grandeur nature de ces animaux préhistoriques attendent les visiteurs. On y trouve également un squelette d’Australopithecus afarensis, un hominidé qui vivait en Afrique il y a des millions d’années et dont la particularité était de pouvoir combiner la position debout et l’escalade.

Pour les horaires d’ouverture du Naturmuseum Senckenberg, voir le tableau.

 

Horaire des jours

Lun-Mar 09:00

17:00

Mer 09:00

20:00

Jeu-Ven 09:00

17:00

sam-dim 09:00

18:00

Plus d’informations sur le site officiel : www.senckenberg.de (version anglaise disponible).

 

9 – Palmengarten

L’acier, le verre et les gratte-ciel ne sont qu’une partie de l’image de Francfort. Comme dans le reste de l’Allemagne, le sujet des parcs et jardins publics est également pris très au sérieux ici. La ville ne manque pas de parcs pour se détendre, faire du jogging et d’autres activités de plein air (le plus célèbre est le Stadtwald), et il y a aussi un jardin botanique de niveau international qui attire chaque année des milliers de visiteurs, bien au-delà du cercle des amateurs. Nous parlons du Palmengarten, un jardin botanique de plus de 30 hectares, avec une vaste zone organisée en serres. La fondation du jardin remonte à 1868, lorsqu’un groupe d’habitants de Francfort a acheté une riche collection de plantes exotiques au duc de Nassau dans le cadre d’un plan d’actionnariat, formant ainsi le noyau initial du jardin. Depuis lors, le jardin s’est considérablement développé, malgré les interruptions importantes des deux guerres mondiales et les difficultés économiques des années 30. Les années 1950 n’ont pas été faciles non plus, mais grâce à des fonds européens et à la générosité renouvelée d’une partie de la bourgeoisie de la ville, les choses ont commencé à s’améliorer pour le Palmengarten au cours de la décennie suivante. En plus d’une collection de plantes exotiques, d’espaces à thème et d’une magnifique roseraie, le jardin botanique de Francfort possède un petit lac, une scène pour les représentations théâtrales et un espace pour les concerts de jazz et de musique de chambre. En bref, un lieu où l’amour des plantes et l’amour de l’art s’entremêlent, créant un cadre merveilleux qui mérite d’être examiné de plus près.

Voir le tableau pour les heures d’ouverture.

 

Mois Heures

Fév-Oct 09:00

18:00

Nov-Ven 09:00

16:00

Plus d’informations sur le site officiel : www.palmengarten.de (version anglaise disponible).

 

10 – Apflelwein, le cidre de Francfort

La gastronomie de Francfort reflète l’âme multiculturelle de la ville. En bref, une restauration internationale (la cuisine italienne est bien représentée) pour une clientèle également internationale. Néanmoins, il y a encore de la place pour la tradition. Les côtelettes de porc, les saucisses, le fromage et le cidre restent les plats typiques de la ville. Surtout le cidre (Apfelwein), le vin de pomme qui serait connu depuis l’époque de Charlemagne. La légende veut que sa propagation ait coïncidé avec une maladie de la vigne. Comme il était impossible de produire du vin, on a pensé à une alternative qui, avec le temps, en raison également du changement climatique, est restée la seule solution disponible. Le cidre de Francfort est servi dans des cruches en terre cuite caractéristiques (Bembel) et le quartier de Sachsenhausen, sur la rive sud du Main, est considéré comme un bastion touristique de cette boisson. Bien sûr, il existe de nombreuses variétés et qualités différentes de cette boisson, il est donc préférable de ne pas en abuser.

 

11 – Promenades en bateau sur le Main

Une autre façon de découvrir Francfort est de naviguer le long du fleuve. Plusieurs compagnies de bateaux proposent des excursions sur le Main, ainsi que différentes options : des excursions courtes d’une heure environ aux excursions d’une journée incluant la visite des villages environnants. Vous pouvez en savoir plus sur le site www.primus-linie.de (version anglaise disponible).

Ne pas violer les règles de la coexistence civile

Ne montez pas dans les transports publics sans billet, ne garez pas votre voiture sur les places de stationnement des résidents, ne jetez pas vos déchets, ne faites pas la queue, etc. Il s’agit de règles générales de comportement, qui s’appliquent donc, en principe, partout. Le fait est qu’en Allemagne, mais presque partout ailleurs en Europe du Nord, toute personne qui « dérape » est pointée du doigt et, si le comportement implique une sanction administrative, vous pouvez être sûr que l’amende sera infligée. Francfort n’est pas une exception de ce point de vue, il vous appartient donc de vous comporter comme prévu.

 

N’abusez pas du cidre

Nous l’avons déjà dit, mais cela mérite d’être répété. Si vous êtes curieux de connaître l’Apfelwein, allez-y, essayez-le, mais avec modération. Plus que le risque d’ivresse (qui est possible puisqu’il s’agit d’une boisson alcoolisée), ne sous-estimez pas le manque de familiarité de l’organisme avec le cidre. Il est donc préférable de commencer par la version spritz diluée avec de l’eau minérale.

 

Write A Comment