11 choses à voir et à faire sur Procida

Procida est l’un des exemples les plus remarquables d’architecture sui generis de la Méditerranée. L'”île arthurienne” se trouve à moins d’une heure de Naples en hydroptère. Procida (vous trouverez ici les horaires des ferries et des hydroglisseurs à destination de Procida) est sans doute moins connue que sa voisine, Ischia. Le tourisme sur Procida est une découverte relativement récente et, plus important encore, ce n’est pas la principale industrie. Les principales sources de revenus sont encore le commerce maritime (voile et pêche) et les travaux publics (sur et hors de l’île), mais cela est en train de changer.

1 – Terra Murata

Le tourisme sur Procida a commencé avec la construction du Palazzo D’Avalos dans le quartier de Terra Murata. Pendant de nombreuses années, il s’agissait d’une prison, où l’on purgeait des peines de prison à vie ainsi que des criminels ordinaires. Il a été fermé en 1988 et ce n’est qu’en 2013 qu’il a été acheté par la municipalité pour être transformé en un centre d’accueil et un musée susceptibles d’attirer des investissements et de générer des revenus. Cliquez ici pour plus d’informations (calendrier, directions, réservations, etc.) sur la visite de l’ancienne prison.

2 – Monastère de Santa Margherita

Le hameau de Terra Murata est un must pour quiconque visite Procida. L’une des raisons les plus passionnantes est la beauté du paysage de la Corricella. Cependant, ce n’est pas le seul.

Le monastère de Santa Margherita, acquis par l’État en tant que patrimoine de la ville, ne doit pas être négligé.

3 – Sanctuaire de Santa Maria delle Grazie

Le sanctuaire de Santa Maria delle Grazie est situé près du monastère de Santa Margherita. Cette belle église mérite une visite en descendant de Terra Murata.

4 – La Corricella

En 2015, Apple, suivi de près par Microsoft, ont commercialisé leurs produits respectifs (iPhones et tablettes) avec la photo d’écran de ce beau village. Cette publicité internationale gratuite en dit long sur l’attrait de ce petit port, qui a été choisi par Massimo Troisi et Michael Radford pour tourner quelques séquences de “Il Postino di Neruda”, l’hommage cinématographique à l’acteur napolitain décédé en 1994.

5 – La procession des mystères

Le vendredi précédant Pâques, l’une des processions les plus créatives de la Méditerranée se déroule à Terra Murata et sur la Piazza dei Martiri.

Les “Misteri” sont des chars allégoriques présentant des scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament, suivis des statues de la Mère des Douleurs et du Christ mort. Le paysage

Les procidiens participent à cette coutume à grande échelle, et pas seulement le jour de la fête. La construction des radeaux prend incontestablement beaucoup de temps et de travail.

Cela prendra des mois, mais cela contribuera sans aucun doute à renforcer le sentiment d’appartenance qui caractérise ce fier peuple de marins depuis des générations.

6 Église de Santa Maria della Pietà et de San Giovanni Battista

Les Procidiens, qui sont de fiers marins, ont leur propre église de référence. Il s’agit de l’église de Santa Maria della Pietà et de San Giovanni Battista, située au cœur de Marina Grande, à deux pas des ferries et des hydroglisseurs.

7 – Marina Grande Sent’ Co

Le nom officiel de Marina Grande est Marina Grande. La première carte postale que les voyageurs reçoivent à leur arrivée sur l’île est appelée “Sent’Co” par les Procidiens. Un emplacement pratique avec tout ce dont vous avez besoin : plage, bars, restaurants et un arrêt de bus.

 

8 – La Chiaolella

Procida est desservie par un service de minibus fiable, qui se trouve près de l’église de San Giovanni Battista. Il est préférable de prendre l’une des lignes directes vers Chiaiolella, une destination touristique populaire connue pour sa plage, son petit port et ses restaurants de poisson.

9 – Vivara

La petite île de Vivara se trouve non loin de Chiaiolella, près du sommet de la montée vers Santa Margherita Vecchia. Après une longue et pénible bataille juridique, un petit morceau de maquis méditerranéen situé au milieu du golfe de Naples a été rendu à nouveau accessible. Il va sans dire que les visites de ce trésor inestimable ne sont autorisées qu’en petits groupes et selon des règles strictes, qui peuvent être lues sur le site web de la municipalité de Procida (ici).

10 – Procida en kayak

Depuis quelques années, les touristes peuvent explorer l’île en kayak, grâce au groupe “ASD Kayak Procida”. Une perspective unique (plutôt que “depuis la mer” ou “depuis le niveau de la mer”) pour connaître les vues, les baies et les plages de l’île d’Arturo. L’entrée du port de Corricella est fascinante, tout comme la vue de la petite île de Vivara. Pendant les mois les plus chauds, les excursions sont parfaitement sûres et ne posent aucun problème sérieux. Pour plus d’informations, voir www.procidainkayak.it.

11 Un week-end à Procida

Procida est une petite île d’environ 4 kilomètres carrés qui peut facilement être visitée en un week-end. Un séjour plus long pourrait être ennuyeux, à moins que vous n’élargissiez vos horizons avec les villes voisines d’Ischia et de Naples. Dans ce cas, une semaine de vacances est plus que suffisante.