Évasion au Mexique : le guide pour découvrir Mexico

En plus d’être la capitale et la plus grande ville du Mexique, Mexico est une ville vibrante à la fois historique et très moderne. En arpentant les quartiers du centre-ville par exemple, vous découvrirez des bâtiments de toutes les époques. Il y a des édifices datant du XVIIe siècle, ainsi que des ruines aztèques qui côtoient des gratte-ciels faits de verre et d’acier. Il y a beaucoup de choses à voir et à faire à Mexico. Donc, voici un guide qui vous aidera à organiser votre futur voyage au cœur de la capitale mexicaine.

 La meilleure période pour voyager à Mexico

Pour que votre séjour se passe à merveille, il est toujours préférable de choisir la bonne période pour voyager et éviter les aléas de la météo. Cependant, vous n’aurez pas ce problème en allant à Mexico City, car c’est une ville agréable à découvrir tout au long de l’année.

Si vous voyagez pendant l’été, seuls les mois de juin à septembre sont pluvieux. Mais ce n’est pas handicapant pour autant, étant donné qu’il commence généralement à pleuvoir en fin de journée et rarement en matinée ou en pleine journée. Sinon, l’hiver à Mexico est plutôt frais avec des températures assez douces.

Pour ceux qui ont besoin d’un repère, sachez que l’un des meilleurs moments pour visiter Mexico s’étend de mars à mai. Parce qu’il ne fait pas excessivement chaud et qu’il ne pleut presque pas. Le mois de novembre est également un bon moment pour visiter la capitale du Mexique, car vous aurez l’occasion d’assister à la fameuse fête des Morts : la Dia de los Muertos.

Prenez donc le soin de bien choisir la date de votre séjour si vous optez pour un circuit Mexique avec Marco Vasco ou un autre prestataire.

Les formulaires d’entrée

Contrairement à d’autres destinations, vous n’avez pas besoin d’être en possession d’un visa lors d’un court séjour (180 jours max) au Mexique. Par contre, votre billet aller-retour et votre passeport sont obligatoires. D’ailleurs, ce dernier doit être valable tout au long de votre voyage.

Vous devrez aussi remplir un formulaire migratoire (FMM ou Forma Migratoria Multiple) qui vous sera remis dans l’avion ou à votre arrivée au pays. C’est un document très important qu’il faudra garder précieusement sur vous le temps de votre séjour, car il vous sera demandé à la sortie du territoire mexicain. En cas de perte, vous devrez vous rendre à l’Instituto nacional de Migracion et payer une compensation d’environ 20 €.

Les préventions sanitaires

Concernant les vaccins, il est recommandé d’être à jour pour la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) et la vaccination rubéole-oreillons-rougeole (ROR) pour les enfants. La vaccination antituberculeuse est également souhaitable et il en est de même pour les vaccinations contre la fièvre typhoïde et les hépatites A et B.

Il est préférable de demander conseil à votre médecin traitant ou à un centre de vaccinations international. Car la vaccination contre la rage peut aussi être requise selon les conditions et les lieux de votre séjour. D’ailleurs, il est à noter qu’un certificat de vaccination antiamarile est exigé pour les voyageurs qui viennent d’un pays où sévit un risque de transmission de la fièvre jaune.

L’assurance voyage

Que vous alliez à Mexico ou que vous partirez à la découverte du reste du Mexique, tout voyageur se doit de prendre certaines précautions en matière de santé. Malheureusement, beaucoup pensent à tort que les soins de santé dans ce pays sont abordables et qu’ils n’ont pas besoin d’une assurance voyage.

C’est une erreur à ne pas commettre, car il faut savoir que le système de santé publique au Mexique est très fragile et que la moindre consultation dans une clinique privée peut vous coûter très cher. Il est donc essentiel de souscrire à une assurance voyage qui offre un rapatriement, une couverture médicale et une garantie épidémie (Covid-19) pour ainsi profiter de vos vacances à Mexico avec l’esprit tranquille.

Les moyens de déplacement à Mexico

  • Les transports en commun : le métro est la meilleure solution pour parcourir les longues distances dans la capitale avec pas moins de 12 lignes et 195 stations. Sinon, il vaut mieux privilégier les bus RTP et les microbus (pesero) pour les courts trajets.
  • Le taxi : vous aurez accès à des taxis un peu partout en ville et les tarifs sont calculés par rapport à la zone de destination. Par exemple, pour une course de 3 km au centre-ville, il faudra prévoir 30 à 40 $Me et environ 8 $Me pour la prise en charge.
  • La location de voiture : vous pouvez également louer une voiture pour vous déplacer et découvrir librement la ville de Mexico. Mais cette option n’est pas toujours conseillée. Ce en raison des embouteillages et des espaces de stationnement rarement disponibles.

Les quartiers populaires où loger dans la capitale

  • Les quartiers de Condesa et de Roma : si vous voyagez avec un petit budget, ces quartiers abritent de nombreux « hostels » où vous pourrez séjourner à moindre coût.
  • Centro Mexico : comme son nom l’indique, le Vieux-Mexico regroupe les bâtiments historiques et les rues peuplées de marchés ambulants. C’est l’endroit rêvé pour ceux qui veulent séjourner autour d’un cadre plus authentique.
  • Palanco : il s’agit du quartier très cosmopolite et huppé de Mexico où les touristes décident de loger à proximité du parc Chapultepec et de l’Auditorium National.
  • Zona Rosa : cette zone est la mieux aménagée de la capitale en plus d’être le quartier d’affaires et le quartier touristique. C’est l’endroit idéal pour les fêtards au vu de ses multiples clubs et bars.

Les lieux incontournables à découvrir

Ne sous-estimez pas l’immensité de la ville, car même en un mois vous n’aurez pas fini de tout découvrir. Le mieux serait de bien organiser votre séjour et de profiter du temps que vous avez prévu pour visiter Mexico même s’il ne dure que quelques jours. Pour vous donner un aperçu des endroits à ne pas manquer, voici une liste non exhaustive des lieux à visiter dans la capitale mexicaine :

La Place de la Constitution

Aussi appelé Zocalo, il s’agit de la plus grande place d’Amérique latine où se trouve les principaux bâtiments de la ville. On peut citer la cathédrale métropolitaine, le Palacio Nacional accueillant le siège du gouvernement et le Viejo Portal de Mercaderes.

Le Templo Mayor

C’était autrefois le temple principal de Tenochtitlan. C’était une pyramide s’élevant à 45 m et ses ruines se trouvent actuellement derrière une cathédrale. Pour mieux comprendre l’importance du Templo Mayor, rendez-vous dans le musée où sont exposés de nombreux objets préhispaniques.

La Plaza de las Tres Culturas

Comme son nom l’indique, la Place des Trois Cultures regroupe les éléments de 3 cultures. Il y a la culture de Tenochtitlan avec ses pyramides et ruines aztèques, la culture espagnole avec la cathédrale et le couvent de Santiago, et la Culture du Mexique moderne avec la tour de Tlatelolco. Pour comprendre l’ampleur de ce grand site assez insolite, il est conseillé de faire appel à un guide de Mexico.

La Basilique Notre Dame de Guadalupe

C’est le monument catholique le plus visité au monde après le Vatican et il est consacré à la Vierge de Guadalupe. La basilique est composée de deux bâtiments principaux : l’ancienne basilique et la nouvelle basilique. Cette dernière fût construite par crainte que l’ancienne ne s’effondre sous son poids, mais elle fût renforcée et la nouvelle se caractérise par sa structure moderne et des messes y sont célébrées toute la journée.

Le Monumento a la Revolucion

Situé sur la Plaza de la Republica, ce mausolée est dédié aux héros de la révolution mexicaine. Vous trouverez également d’autres monuments à visiter sur place à savoir le Musée national de la Révolution, les piliers du monument que vous pouvez rejoindre depuis un mirador et le Paseo Linternilla.

Le parc de Chapultepec

Il s’agit du deuxième parc urbain le plus grand d’Amérique latine qui s’étend sur 500 ha où vous trouverez des jardins, des fontaines, des sculptures, un lac ainsi que plusieurs musées. Il y a aussi le Château de Chapultepec, un magnifique palais du XVIIIe siècle offrant une vue incroyable des environs. C’est l’endroit rêvé pour faire une pause nature loin des tumultes du centre-ville.

Le Musée national d’anthropologie de Mexico

C’est l’un des musées les plus importants du continent américain et il abrite une vingtaine de salles sur 45 000 m². Le musée se divise en deux sections avec la collection archéologique qui présente les artefacts des différentes cultures et la collection ethnographique qui met en avant l’identité culturelle des peuples indigènes ayant formé le Mexique. Les autres musées de la capitale méritent également le détour notamment si vous êtes fasciné par l’art, l’histoire et la culture mexicaine.

Teotihuacan

Il serait dommage de ne pas profiter d’un voyage au Mexique sans passer par un site archéologique. A Mexico, vous aurez la possibilité de découvrir le plus grand site touristique de la ville ainsi que l’un des plus importants sites archéologiques du pays. Teotihuacan était l’une des plus grandes cités de son époque et vous aurez la chance de voir d’incroyables vestiges en vous rendant sur place à savoir la Pyramide du Soleil, la Pyramide de la Lune, la Ciudadela, l’Avenue des Morts, le Palais de Quetzalpapáloltl et le Palais des Jaguars et des Escargots.