Quels sont les erreurs à éviter lors d’un voyage en avion ?

Les voyages en avion sont inconfortables. Cela commence généralement par une matinée ennuyante, une ruée folle vers l’aéroport et une tentative maladroite de soulever des bagages qui semblent renfermer les dernières découvertes archéologiques de la Grèce antique dans le coffre du taxi, et une dernière fois sur la balance, tout en espérant ne pas atteindre la limite du terrible prix du poids excessif.

Il se poursuit par une série de longues files d’attente et d’interrogatoires, au cours desquels il vous est demandé de sortir votre passeport, d’enlever vos chaussures, de vider votre trousse de maquillage, de retirer vos bijoux, de séparer vos appareils électroniques et d’espérer ne rien contracter lorsque vous passez sur la pointe des pieds la barrière de sécurité parce que vous avez oublié de porter des chaussettes. Lorsque vous arrivez enfin de l’autre côté, vous êtes accueilli par une foule grincheuse de voyageurs, de la nourriture fade et un café au goût d’eau sale.

Et le vol n’est pas mieux. Déshydraté, à l’étroit et affamé, vous devez affronter une multitude de voisins trop bavards, de plaignants, de toux chroniques et de coups de pied aux sièges tout en essayant simultanément de regarder un mauvais film sur un écran rempli de lumière avec une définition de Nokia 1998 et en devant jouer avec vos oreillettes pendant 1 heure pour avoir un son semi décent car la compagnie ne fonctionne toujours pas sur le matériel Apple.

Oui, il est rare de se voir à son meilleur pendant un vol. Alors, comment garder son sang-froid dans des circonstances aussi déplaisantes ? Comment devient-on le voyageur aimable et sympathique qui traverse l’aéroport sans bagages, sans problème et sans oreiller dans la nuque en heurtant chaque passager sur le chemin de votre siège ?

Quelques habitués du voyage en avion relèvent les meilleures pratiques et les erreurs à ne pas faire. Est-il possible d’enlever ses chaussures pendant un vol ? Faudrait-il demander de l’aide pour transporter vos bagages dans les compartiments de rangement supérieurs ? Comment faire taire votre voisine sur le siège le plus proche ? Découvrez comment être le meilleur de vous-même dans l’avion, même lorsque vous vous sentez le plus mal.

Les bagages à main trop volumineux

Un sac sous le siège suffit : optez pour un sac à main ou un sac de nuit, ou quelque chose de similaire. Toute autre chose est probablement dangereuse et constitue un obstacle pour la personne qui doit passer si vous bloquez sa sortie vers les toilettes, à moins que votre siège ne se trouve côté hublot et que personne ne passe devant vous pour se déplacer.

Les astuces et les conseils suivants sur vos bagages à main sont bien plus que nécessaires pour ne pas ajouter plus de stress et d’encombrements lors d’un voyage :

  • Ne prenez pas inutilement de place dans le compartiment à bagage, et ne mettez pas votre manteau à l’intérieur avant que tout le monde n’ait embarqué. Tenez-le jusqu’à ce que tous les sacs soient dans le compartiment ; il y a généralement de la place.
  • Évitez de choisir le plus grand bagage à main que vous pouvez trouver. Tournez-le latéralement lorsqu’il ne rentre pas bien dans le bac.
  • Achetez une valise adaptée à la situation et aux normes internationaux dans laquelle vous transporterez vos affaires.
  • Utilisez le compartiment à bagage prés de votre siège et occupez-vous en.

Le fait d’apporter de la nourriture à bord

Généralement, la nourriture à bord n’est pas au gout de tous, aussi, il est judicieux d’apporter votre propre nourriture. Cependant, dans la mesure où l’avion offre un espace assez confiné pour tous les passagers à bord, veillez à garder les choses légèrement parfumées. Apporter votre propre nourriture, c’est bien tant que l’odeur ne dérange pas les autres. C’est un peu comme fumer une cigarette avec des gens qui ne fument pas. C’est tout simplement impoli. Évitez les collations à base de thon ou à base d’œufs, à moins que vous ne vouliez qu’un passager ne se mette à vomir.

N’apportez pas non plus d’aliments chauds dans l’avion, à moins que vous ne puissiez les consommer sans ustensiles comme c’est le cas pour une tranche de pizza ou une quiche. Un bol de poulet à l’orange n’est pas approprié.

Aussi, soyez conscient de l’heure à laquelle vous mangez. Ouvrir un paquet de croustilles croquantes la nuit alors que tout le monde essaie de fermer les yeux n’est pas approprié.

Le fait de voyager avec votre animal de compagnie

La plupart des passagers ne supportent pas de voyager avec des animaux. Ils peuvent en être allergiques, mais la raison peut être différente pour tout le monde. En général, les compagnies aériennes demande à la personne qui a un problème de se déplacer, et non celle qui cause le problème. Si vous êtes parmi les personnes allergiques, vous devez donc choisir entre éternuer pendant cinq heures ou abandonner votre siège soigneusement choisi et vous séparer de vos affaires pour pouvoir respirer.  Cela dit, veuillez informer les gens près de chez vous si vous avez un chien ou un chat dans une cage, surtout s’ils arrivent après que vous soyez assis.

Vous avez le droit d’emmener votre animal de compagnie avec vous. C’est correct, tant que vous êtes conscients des allergies que cela peut occasionner et que vous ne le laissez pas ramper partout.

Le fait d’enlever vos chaussures

Connaissez l’état de vos pieds avant d’enlever vos chaussures et vos chaussettes. Si vous avez des doutes, emportez toujours sur vous un sac en plastique avec une paire de chaussettes propres. Personne ne devrait avoir à porter des chaussures sur un vol de nuit, mais soyez poli. Par contre, le faire sur des vols court-courriers, peut sembler ridicule.

Le fait de discuter avec votre voisin de siège

Devriez-vous faire la conversation à votre voisin de siège ou le laisser tranquille ? La réponse dépend du voyage. Si c’est court, c’est peut-être acceptable pour une conversation amicale, mais une conversation en profondeur sur la politique, les rencontres, le sexe ou autre n’est pas acceptable. Même lorsque les autres passagers ne veulent pas entendre, ils ne peuvent pas s’en empêcher grâce à la proximité d’un avion.

Si la personne ne montre aucun signe qu’elle veut discuter, par exemple si elle a un casque d’écoute ou si elle a le nez profond dans un livre, laissez-la tranquille. Elle n’est probablement pas d’humeur à discuter. L’important c’est de respectez l’espace personnel et la vie privée de votre voisin.

Si votre voisin vous fait la conversation alors que vous n’avez pas très envie de discuter, faites-le lui savoir ou demandez lui poliment de changer de place. Si un passager perturbe un vol, avertissez le personnel.

De même trouvez le meilleur ton pour signaler aux parents derrière vous que leur enfant donne un coup de pied à votre siège ; un sourire fait beaucoup de bien également. Voyager avec des enfants est stressant. Soyez compatissants.

Le fait de partager les toilettes de l’avion

Si votre voisin dort et que vous avez besoin d’aller aux toilettes, une tape sur l’épaule suffit. Si cela ne fonctionne pas, appelez le préposé, il se fera un plaisir de réveiller votre voisin en douceur pour vous. Pour éviter d’aller aux toilettes pour vous maquiller le visage, apportez un petit miroir et faites-le à votre siège.

Le fait de sortie de l’avion

C’est tout à fait normal de demander de l’aide pour vos affaires dans le compartiment à bagages. Quand un passager chevaleresque s’avance, remerciez-le fort et gracieusement pour encourager le comportement de tous à bord.

En fin de compte, c’est aussi mieux pour tout le monde derrière vous, car le fait de lutter pour soulever quelque chose de trop lourd pour vous ne fera que prolonger le processus d’embarquement et de débarquement. De plus, en cas d’urgence ou si vous avez besoin de faire un sprint pour établir une connexion, vous ne penserez probablement pas à l’impact de vos actions sur les autres.

Si vous avez une courte correspondance et que vous ne pouvez vraiment pas attendre que tout le monde débarque, prévenez l’agent de bord avant l’atterrissage. Ils ont déjà été confrontés à cette situation un million de fois et demandent souvent aux personnes ayant une correspondance plus longue de rester assises pendant que quelques personnes descendent en premier.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *