Walt Disney World contre Disneyland, quel parc vous convient le mieux ?

Avec l’aimable autorisation de Disneyland à Paris, Walt Disney World a réuni des experts en voyages en famille pour comparer Walt Disney World en Floride et Disneyland à Paris et en Californie dans ces huit catégories, de la restauration au divertissement. Préparez-vous à l’ultime combat de Disney !

Les statistiques

Le Disneyland à Paris, au boulevard de Parc, Serris/Couvray, né le 12 avril 1992

  • 2 Parcs thématiques : le Parc Disneyland et le Parc Walt Disney Studios.
  • 0 Parc aquatique.
  • 16 hôtels sur place appartenant à Disney.

Le Walt Disney World, Orlando à Floride, né le 1 octobre 1971

  • 4 Parcs thématiques : le Magic Kingdom, le Epcot, le Disney’s Hollywood Studios et Disney’s Animal Kingdom.
  • 2 Parcs aquatiques : le Disney’s Blizzard Beach et Disney’s Typhoon Lagoon.
  • 21 hôtels sur place appartenant à Disney.

Nos juges Mousquetaires

Ces panélistes experts composés de parents ont 10 enfants et des centaines de visites de Disney à leur actif, parmi eux :


Kristin Fuhrmann-Simmons

Elle qui est une chef pâtissière et une écrivaine culinaire, se décrit elle-même comme “Un parent de Disney”. Sa famille et elle ont passé au moins 15 vacances dans les parcs Disney au cours de la dernière décennie.


Steve Griswold

C’est le fondateur du podcast “Mouse Chat” où les fans discutent et partagent les infos et les derniers découverts aux parcs Disney.


Kim Milnes

Il est l’ancien vice-président de Miramax Films, et maintenant le propriétaire d’un célèbre organisation de voyage familial, en groupe et en couple “Family Travel Boutique”.


Don Munsil et Sarah Stone

Ils sont mariés et sont les propriétaires du site de rabais du Disney “MouseSavers.com”.


Len Testa

Il est le co-auteur du guide non officiel de Walt Disney World et le fondateur du site “Touring Plans”, un outil de planification de voyage.


AJ Wolfe

C’est le fondateur du site “The Disney Food Blog”.

Les manèges

Le “Buzz Lightyear Laser Blast”, le “Mad Hatter’s Tea Cups” et le “Soarin’Around the World”sont pratiquement identiques aux deux endroits. “Environ une demi-douzaine d’autres, dont les “Space Mountain” et “It’s a Small World”, sont semblables, mais les familles qui ont essayé les deux ont généralement une préférence marquée,” dit Testa. Vous ne trouverez le “Cars Land” qu’en Californie, donc si votre enfant est obsédé par “L’éclair McQueen”, l’expérience de Disneyland (ou DLR pour Disneyland Resort) de la côte Ouest pourrait se sentir plus magique.

D’un autre côté, le WaltDisney World ou WDW propose en exclusivité plusieurs manèges sur le thème de la princesse, dont le “Le train de mine des septs nains”, le nouveau “”Frozen Ever After”, toujours plus loin” et les “Enchanted Talles with Belle” , pour que tous les fans d’Elsa que vous connaissez puissent être les plus heureux en Floride. La piste d’essai d’Epcot et chaque tour dans “Animal Kingdom” sont également uniques aux parcs d’Orlando. “Il y a beaucoup plus de manèges à choisir en Floride, plus de lignes à l’intérieur ou ombragées, dit Wolfe, qui a un enfant de 3 ans. ”

LE GAGNANT : Walt Disney World.

Les queues

Pour les six attractions populaires, Testa fournit le nombre moyen de minutes d’attente des visiteurs entre 10 h et 17 h en juin dernier s’ils n’avaient pas un FastPass.

La Maison hantée.

WDW : 40 minutes.

DLR : 23 minutes.

Le Vol de Peter Pan.

WDW : 69 minutes.

DLR : 37 minutes.

Le Tour du Monde de Soarin.

WDW : 85 minutes.

DLR : 50 minutes.

Le  Space Mountain.

WDW : 87 minutes.

DLR : 78 minutes.

Le  Splash Montagne.

WDW : 65 minutes.

DLR : 48 minutes.

Le  Toy Story Mania!

WDW : 53 minutes.

DLR : 38 minutes.

LE  GAGNANT : Disneyland Resort

Le système du “FastPass”

Les deux sites offrent aux clients la possibilité de réserver des heures de retour pour certains manèges, de sorte que vous sautez dessus avec juste une courte attente. Mais vous puvez les obtenir de différentes manières.

Le FastPass+ du WDW

Vous allez en ligne ou sur l’application “My Disney Experience” pour choisir trois laissez-passer par parc et par jour. Faites vos sélections de 30 à 60 jours avant votre voyage, selon le cas où vous séjournez ou non dans un centre de Disney Resort. Les laisser-passer sont virtuellement connectées à un “MagicBand”(un bracelet en caoutchouc) ; vous scannez votre bande pour utiliser un laisser-passer. Une fois que vous aurez utilisé vos laissez-passer réservés, vous pourrez en choisir un autre en ligne, avec l’application ou aux kiosques du parc.

Le FastPass du DLR et du DLP .

Vous ne réservez rien à l’avance. Vous réservez vos laissez-passer une fois en allant aux kiosques de certains manèges dans les parcs. Vous recevrez une feuille de papier indiquant l’heure de retour (vous disposez d’une fenêtre d’une heure) et vous la remettrez lorsque vous monterez dans le manège. Une fois que vous utilisez une pass, vous pouvez en choisir une autre. Il n’y a pas de limite.

Les avantages et les inconvénients.

“Nous aimons aller à Disneyland avec des amis, et c’est pratique de se rendre à pied à un manège et d’obtenir un FastPass pour le même créneau horaire,” dit Griswold. “A Walt Disney World, nous aurions tous dû convenir deux mois à l’avance que nous voulions chevaucher les Pirates des Caraïbes à 16h.” Si vous ne réservez pas rapidement vos laissez-passer WDW, il y a des chances qu’il ne reste plus rien pour des attractions populaires comme “Frozen Ever After”, la nouvelle promenade en bateau du pavillon de la Norvège du salon mondial Epcot. Mais en réservant le FastPass à l’avance, “vous n’avez pas besoin de vous précipiter à l’ouverture du parc pour obtenir un laissez-passer ; vous pouvez dormir tout en sachant que vous serez dans le train de la mine des Sept Nains à 10 h,” dit Testa.

LE  GAGNANT : Walt Disney World.

Le déplacement tout au long du parc

Vous marcherez beaucoup moins à Paris. Il s’agit d’une courte promenade entre votre hôtel Disney (ou même les hôtels indépendants dans les rues avoisinantes) et Disneyland à Paris ou le Walt Disney Studios. “Et vous pouvez marcher du milieu d’un parc d’un côté à l’autre en 15 minutes,” dit Testa. Vous pouvez aussi louer des chariots-poussettes pour les enfants.

A Walt Disney World, qui a la taille de San Francisco, vous pouvez vous rendre à Epcot depuis quelques stations balnéaires proches, mais vous devez surtout compter sur les bus, les monorails ou les bateaux pour votre transport. “Il faut compter de 30 à 40 minutes pour se rendre d’un parc à l’autre, et parfois il faut autant de temps pour se rendre de l’hôtel aux parcs,” explique-t-il. “Vous troquez la commodité contre beaucoup plus à faire.”

LE GAGNANT : Disneyland Resort

Les Personnages et les divertissements

La plupart des personnages apparaissent dans les deux parcs. A quelques exceptions près : Spider-Man, Captain America et Oswald the Lucky Rabbit (le prédécesseur de Mickey) sont des exclusifs de la côte ouest, dit Testa. Cependant, Orlando a beaucoup plus de lieux de rencontre et d’accueil prévus 39 contre 11. “Donc, si votre enfant a une liste de personnages qu’il veut rencontrer, vous pouvez faire un plan à Walt Disney World,” dit Testa. “Il faut avoir de la chance pour croiser des personnages à Disneyland.”

Mérida, Mary Poppins et Gaston sont des personnages populaires avec des lieux d’expériences de caractère désignés où vous pouvez utiliser FastPass à Orlando mais pas à Paris. Les deux endroits offrent de fantastiques spectacles sur scène, des feux d’artifice et des défilés. Les plus grands succès français incluent “Le Monde en Couleur”, le défilé électrique de la rue principale. “Le Festival du Roi Lion et les spectacles des Royaumes des animaux comme Nemo à Walt Disney World sont de la qualité digne de Broadway,” dit Milnes.

LE GAGNANT : Walt Disney World

La nourriture

Vous ne trouverez pas les mêmes endroits pour manger sur les deux côtes à l’exception de Starbucks et d’un buffet de personnages au “La Légende de Buffalo Bill…avec Mickey et ses Amis” à Disneyland et Le “Chef Mickey de Resort Contemporaine” de Disney World. Voyez comment nos panélistes pensent que les autres restaurants correspondent.

Le dîner au comptoir

“C’est de loin supérieur à Paris,” dit Wolfe. “Il y a beaucoup plus de variétés, les ingrédients sont de meilleure qualité et, la plupart du temps, la nourriture sort dans une assiette avec de l’argenterie véritable. C’est rare pour le service au comptoir de Walt Disney World.” Une préférée : le restaurant mexicain “Rancho del Zocalo Restaurante”, qui propose du poulet grillé aux agrumes, un trio de tacos de rue et un repas “arroz con pollo” pour les tout-petits.

Le repas de caractère

“Walt Disney World gagne facilement,” dit Munsil. “Votre famille a plus d’options, y compris des options uniques comme “Tusker House Restaurant” dans Le Royaume des Animaux, ou les personnages sont en tenue safari. De plus, vous ne pouvez pas manger dans le château de la Belle au bois dormant à Disneyland, mais vous pouvez dîner dans les châteaux de Cendrillon et de la Bête à Walt Disney World.”

Le dîner à l’extérieur du parc

“Ce n’est pas une compétition avec Disney Springs, à Orlando,” dit Wolfe. Le complexe de divertissement (anciennement Downtown Disney) offre des restaurants de chefs célèbres comme Morimoto Asia et Frontera Cocina de Rick Bayless.

Le plan de salle à manger

Seul Walt Disney World offre cette option. Bien que certaines familles l’apprécient parce qu’elles préfèrent payer leurs repas à l’avance, cela ne représente généralement pas beaucoup d’économies ou aucune économie, dit Mme Munsil.

Les Réservations

Chez Walt Disney World, vous devez réserver des repas pour les restaurants les plus populaires, comme le “Be Our Guest”, lorsque le système ouvre 180 jours avant votre voyage. Il est plus facile d’obtenir des réservations à la dernière minute à Disneyland, dit Wolfe.

En fin de compte

Comme vous pouvez obtenir de la restauration rapide ou du “fast food” de meilleure qualité au parc du Disneyland, dit M. Stone, votre budget alimentaire pourrait être encore plus élevé. Mais vous n’aurez pas autant d’occasions pour ce repas mémorable.

LE GAGNANT : égalité

Le prix

Ni l’un ni l’autre voyage ne sera bon marché. Utilisez cette information sur les dépenses de vacances pour estimer ce que vous paierez pour des vacances à chaque endroit. Ensuite, vous pourrez décider vous-même du vainqueur de ce tour.

L’admission

Vous voudrez des billets de parking parce que vous pouvez facilement vous rendre de Disneyland à Paris. C’est bien de les avoir à Orlando, mais si vous devez réduire les coûts quelque part, vous pouvez les ignorer. Pour deux adultes et deux enfants âgés de 3 à 9 ans, les billets de quatre jours pour le parc à thème à Paris coûtent 1 536 euros pour les visiteurs du parc et 1 260 euros sans. A Paris, les attractions de quatre jours dans le parc coûtent 1 250 euros. “Mais vous n’avez probablement pas besoin de quatre jours à Disneyland et vous pourriez en voir la plus grande partie en deux ou trois jours,” dit Munsil. Dans ce cas, il s’agit de 916 euros (deux jours) à 1 156 euros (trois jours) pour une famille de quatre personnes. N’oubliez pas que pour les enfants de moins de 3 ans, c’est gratuit dans les deux parcs.

Les Vols

“Il est souvent moins cher d’aller à Disneyland Paris par réservation pour destination finale,” dit Munsil. C’est souvent vrai même si vous habitez plus près de l’est de Paris. Il y a des transfert en navettes depuis l’aéroport Paris de Gaule et Paris Orly à votre arrivée.

Les Hôtels

Les hôtels appartenant à Disney à Paris sont haut de gamme, il est donc peu probable que vous obteniez une chambre pour moins de 200 euros par nuit, dit Munsil. “Même les hôtels indépendants de meilleure qualité à proximité, qui sont à distance de marche des parcs, demandent généralement 150 euros ou plus par nuit.” Mais les stations de Walt Disney World, comme le Disney’s Pop Century Resort et le Disney’s All-Star Music Resort sont souvent moins chères. Si cela ne vous dérange pas de rester à l’extérieur des parcs, vous pouvez faire un peu plus d’argent en louant un condo avec une cuisine. Vous pouvez prévoir de dépenser au moins 150 euros par nuit dans les environs de Coupvray et 125 euros pour Paris.

Le Transport

Vous pouvez vous rendre gratuitement de l’aéroport de Paris à votre hôtel Disney avec le bus Magical Suttle de Disney ou venir en métro et descendre à la gare de Marne-la-Vallée/Chessy. Vous devrez louer une voiture, prendre une navette (20 euros à 32 euros aller-retour par personne, selon l’aéroport) ou appeler Uber (50 euros à 75 euros aller-retour) pour rejoindre votre hôtel à Paris.

La Nourriture

Les repas coûtent à peu près le même prix, mais comme la nourriture du contre-service est meilleure à Paris, il se peut que vous ne mangiez pas aussi souvent dans les restaurants assis. Comptez dépenser au moins 100 euros par jour pour nourrir une famille de quatre personnes si vous ne mangez qu’au comptoir et 200 euros par jour si vous avez un service au comptoir et un repas assis dans l’un des parcs.

LE GAGNANT : c’est un examen de principe !

La gagnante générale de nos panélistes….le Walt Disney World !

Mais les juges ont noté que le Disneyland à Paris ou en Californie est meilleur si vous voyagez avec des enfants âgés de 6 ans ou moins.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *